Communiqué

La nouvelle chaufferie biomasse est en fonction !

vendredi 3 décembre 2021 à 17:06 | MAJ le 22 décembre à 09:01

La chaufferie biomasse qui alimente le réseau chaleur, actuellement en cours de déploiement sur la Ville, est désormais en service ! 

Vendredi dernier, le maire Marc ZINGRAFF et le Directeur Général des Services Techniques étaient présents sur le site, rue Jaunez, afin de découvrir l’équipement. Benoît DUJARDIN, Directeur de Dalkia Région est a commenté la viste, expliqué les différentes étapes du processus de production de chaleur et évoqué la suite de la mise en place du réseau en rive gauche. 

Un projet environnemental exemplaire

A terme, ce nouveau réseau délivrera une énergie bas carbone avec un prix stable et compétitif à 9 500 équivalents logements.
Il permettra d’alimenter, près de 100 sous-stations, plus de d’une centaine de bâtiments publics (Ville de Sarreguemines, Communauté d’Agglomération, CHS, Hôpital Robert Pax, Département, Région Grand Est…) et de bâtiments de logements collectifs (Sarreguemines Confluences Habitat, Moselis…).

Le réseau de chaleur Beausoleil, porté par Sarreguemines Confluences Habitat, est repris et sera interconnecté au nouveau chauffage urbain en 2022.

Avec un taux d’EnR de près de 70 % (bois-énergie), le prix de l’énergie devient plus compétitif et permet aux usagers de bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5%. Il s’inscrit également dans la lutte contre la précarité énergétique et la maîtrise des rejets atmosphériques avec près de 10 600 tonnes de CO2 évitées par an, soit l’équivalent de 6 700 véhicules retirés de la circulation.
Cet investissement de 28 millions d’euros est porté par Dalkia (dont 8 995 000 euros de subventions du Fonds chaleur ADEME).

Le réseau chaleur en quelques chiffres 

Part d’énergie renouvelable (bois-énergie) = près de 70%
• Longueur du réseau = 18 km
• Equivalent logements = 9 500
• Nombre de sous-stations prévues = 102
• Puissance installée chaufferie biomasse = 8,4 MW utiles
• Origine de la plaquette forestière utilisée en chaufferie = inférieur à 60 km
• Investissement global = 28 M€
• Subvention = 8 995 000 € Fonds chaleur ADEME
• Tonnes de CO2 évitées par an = 10 600 soit l’équivalent de 6 700 voitures

 

 

Mots clés
#

Accessibilité

A+A-

À voir aussi

Voir la suite