Les chenilles processionnaires sont de retour

Santé | lundi 10 mai 2021 à 14:00 - MAJ à 14:10

Logo Sarreguemines

Les chenilles processionnaires sont de retour


Les périodes printanières et estivales nous encouragent à nous promener en forêt, dans les parcs ou jardins. Il est important de savoir que ces lieux sont propices aux nids de chenilles processionnaire dont les poils urticants présentent des risques pour les animaux et pour l'être humain.

Les poils apparaissent sur les chenilles de la mi-mai à la fin juin pour les processionnaires de chêne et du mois de novembre au mois de mars pour les processionnaires de pin. La présence persistante des nids et des poils impliquent toutefois des risques encore plusieurs années après le départ des chenilles.

Comment se protéger lors d’une promenade en forêt ?

Conseils aux riverains de forêt ou d’arbres infestés

Conseils : En cas de doute quant à une exposition aux poils des chenilles, prenez une douche et changez de vêtement en rentrant. Par ailleurs, les personnes précédemment atteintes par les chenilles urticantes doivent éviter tout nouveau contact car des réactions de plus en plus sévères sont à craindre.

Symptômes et traitements

Par leur structure particulière, les poils s’accrochent facilement à la peau ou aux muqueuses et provoquent des réactions irritatives et inflammatoires (urticaire) accompagnées ou non de réactions allergiques.

Contact avec la peau
  • Symptômes : apparition dans les 8 heures d’une éruption douloureuse avec de sévères démangeaisons
  • Traitement : Retirez vos vêtements avec des mains gantées, lavez-les à la plus haute température et les faire sécher au sèche-linge si possible. Rincez la peau abondamment à l'eau et au savon. Du ruban adhésif peut être utilisé pour décrocher les poils visibles sur la peau. Brossez soigneusement vos cheveux. Des antihistaminiques peuvent soulager les démangeaisons. En cas de forte éruption cutanée ou de doute, consultez un médecin !

Contact avec les yeux
  • Symptômes : développement d’une conjonctivite après 1 à 4 heures (yeux rouges, douloureux et larmoyants)
  • Traitement : les yeux doivent être rincés, idéalement dans un cabinet médical.

Contact par inhalation
  • Symptômes : les poils urticants irritent les voies respiratoires. Cette irritation se manifeste par des éternuements, des maux de gorge, des difficultés à déglutir et éventuellement des difficultés respiratoires
  • Traitement : l’évaluation des symptômes respiratoires se fait par un médecin. Celui-ci donne un traitement adapté aux symptômes

Contact par ingestion
  • Symptômes : il se produit une inflammation des muqueuses de la bouche et des intestins qui s’accompagne de symptômes tels que l’hypersalivation, des vomissements et des douleurs abdominales
  • Traitement : diluer la quantité de poils ingérés en buvant un grand verre d’eau. On peut tenter d’enlever les poils de la muqueuse de la bouche en raclant prudemment à l’aide d’une spatule ou d’une compresse ou en les « épilant » à l’aide de ruban adhésif.

En cas de symptômes légers consultez votre médecin traitant. N’appelez le 15 ou le service des urgences uniquement qu'en cas d’apparition de signes graves tels que : vomissement, malaise, difficulté à déglutir, difficultés respiratoires ou atteinte sévère des yeux.

La lutte contre la prolifération des nids :

Plus d’information sur le site de l’ARS Grand Est : https://www.grand-est.ars.sante.fr/index.php/chenilles-urticantes-0

Fond photo créé par efe_madrid - fr.freepik.com

Mots clés
#preventionsymptomes#traitementarsgrandest#chenilleprocessionnaire

A voir aussi

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.